La lessive de savon

La recette est très simple : prenez un savon de Marseille de 300g, un récipient résistant à la chaleur de 3 litres (une casserole par exemple). Râpez le savon (au couteau économe par exemple). Ajoutez de l’eau bouillante jusqu’à avoir 3 litres dans le récipient. Couvrez et laissez quelques heures. Quand c’est refroidi, c’est prêt, il n’y a plus qu’à transvaser dans votre bidon de lessive, et utiliser comme une lessive liquide classique.

Quel savon choisir ? Idéalement, un savon de Marseille élaboré uniquement à partir d’huile d’olive. Le savon de Marseille blanc est élaboré essentiellement à partir d’huile de palme. Cela donne un savon qui se “tient” bien, mais la lessive aura tendance à figer rapidement. Le savon de Marseille vert est souvent élaboré à partir d’huile d’olive et d’huile de coprah. La lessive faite avec ce savon figera moins que celle faite avec le savon blanc, mais tout de même pas mal. La lessive faite avec du savon pure huile d’olive reste liquide, y compris l’hiver quand il commence à faire froid dans la buanderie. 

Photo Par Arnaud 25 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Le savon pure huile d’olive n’est pas si facile que ça à trouver, mais dans les environs, vous en trouverez à Palaiseau, dans l’épicerie VRAC NATURE

Pourquoi ne pas rajouter de bicarbonate de soude ? Parce que ça provoque un léger blanchissement du linge foncé et que ça fait précipiter la lessive dans le bidon. Mais rien ne vous empêche d’ajouter un peu de bicarbonate dans votre machine lorsque vous lavez du linge clair.

A quelle température ? Ce qui convient à votre linge, entre eau froide et eau bouillante.

Est-ce que ça risque de boucher la machine à laver ? J’utilise cette lessive depuis plusieurs années sans bouchage. Mais pour l’entretien de la machine, ne faites PAS QUE des machines à l’eau froide, sinon les moisissures ne vont pas tarder à apparaître. De temps en temps, un cycle à 60°C minimum, avec un peu de vinaigre blanc à la place de l’adoucissant, permet d’assainir la machine et de détartrer la résistance. Vous pouvez laver les draps en coton, les torchons, les serviettes de table ou de toilette, les mouchoirs en tissu, les masques en tissu (couleurs très claires de préférence). Et, une ou deux fois par an, un grand entretien fait du bien : vérifiez le filtre de l’évacuation, démontez le tiroir à lessive et retirez les résidus, faites un lavage à 60°C à vide (sans linge) avec un grand verre de vinaigre blanc.

La lessive de savon est-elle efficace ? Oui pour l’entretien quotidien du linge. Mais elle ne contient ni blanchissants, ni détergents agressifs ! Un truc à savoir contre les taches tenaces : la durée d’action et le soleil. En particulier, les tâches jaunes de transpiration disparaissent par magie si vous les enduisez de lessive de savon et ne les lavez que le lendemain.   

Voir aussi:

Bilan Saison 2019-2020

Alors que le Repair Café Orsay repart pour une nouvelle saison, voici un bilan de notre première saison.

♲ Malgré une saison en pointillés à cause de la crise sanitaire, nos réparateurs ont quand même réussi à prendre en charge une centaine d’objets, dont 75 sont repartis pour une deuxième vie – soit près de 273kg sauvés du rebut ♲ !

Les objets réparés les plus courants ont été mixeurs, grille-pains, bouilloires, radio-réveils, machines à café, vélos, aspirateurs et lampes, mais nous avons en tout pris en charge 35 types d’objets différents – avec notre favori, le robot dinosaure !

Un Dinosaure Robotisé heureux

Nos réparateurs ont beaucoup appris sur cette première saison, et nous avons particulièrement apprécié les échanges avec nos visiteurs tous intéressés par la démarche et les nouveaux modèles d’économie circulaire – chers au Repair Cafés.

Nous repartons pour une nouvelle saison – masqués et dans le respect du protocole sanitaire, nous sommes impatients d’accueillir à nouveau des visiteurs tous les samedis matin (hors vacances scolaires) !

Merci et à très bientôt !

L'équipe du Repair Café

Un succès pour la première

Une centaine de visiteurs, 8 heures très intenses pour nos réparateurs bénévoles, mais au bout de la journée la satisfaction d’avoir répondu à une attente. 60 objets ont été apportés, 39 réparés, 14 déclarés irréparables, et le reste en attente de pièces additionnelles. Du fameux grille-pain, au patch sur un jean en passant par le dinosaure jouet et tant d’autres objets – les réparateurs ont été sur tous les fronts !

Cette fois, le café était en fait des délicieuses tisanes produites localement par Aline @tisanesenracinées et distribuées par des bénévoles de l’Agorae Paris-Saclay. Une inspiration pour une économie locale, solidaire, et circulaire !

Merci à la Mairie d’Orsay pour son soutien, à tous nos visiteurs pour leur confiance, et bravo à l’équipe de réparateurs !